Illusion 3 « Le matérialisme »

Illusion 3

Dans l’article précédent nous avons vus en image ( j’avais la flemme d’ecrire pour tout vous dire…mouarf) les deux plus grands buts de la société moderne.

 

Qui s’avérent être LA CONSOMMATION et L’ALIENATION/ABRUTISSEMENT.

 

Je vais essayez ici de détaillez un peu plus profondément les mécanismes qui nous poussent à accepter et à considerer comme parfaitement normal une situation pour le moins ambigu.

 

 L’être humain a-t-il toujours été un producteur/consommateur?

consommation dans Societe

L’humanité à bien évidemment vocation à produire des biens en transformant la nature. Le but étant tout simplement sa survie.

Alors quelle est la particularité de la société dites moderne? Et en quoi différent elle des sociétés traditionnelles? 

Dans les sociétés traditionnelles la production et donc la consommation n’était pas considéré comme un but en soi, mais plutôt comme un moyen.

Ces sociétés avaient toutes en commun d’accorder une grande importance à la spiritualité, le matériel à toujours était considérer comme le niveau le plus bas de l’occupation humaine.

Ainsi l’action (de produire ou autre) n’avait de valeur que si elle découlait de la comtemplation/méditation.

Et c’est d’ailleurs pour celà que TOUTES   les spiritualités insistent sur le caractère mineur et secondaire de la quête et de la possession de la matière(autrement dit de la production et de la consommation.)

Vous n’étes pas convaincu?

Quelques piqûres de rappel:

Jésus

« Ne cherchez pas ce que vous mangerez ni ce que vous boirez, et ne vous tourmentez pas. Car tout cela, ce sont les païens du monde qui le recherchent. Votre Père sait que vous en avez besoin. Cherchez plutôt son royaume; et cela vous sera donné par surcroît. »

« Vendez ce que vous possédez… Car là où est votre trésor, là aussi sera votre coeur. »

« Qu’il est difficile à ceux qui ont des biens d’entrer dans le royaume de Dieu! Car il est plus facile à un chameau de passer par un trou d’aiguille, qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu. »

Muhammad

Le prophète Muhammad (Qu’Allah le bénisse et le salue) a dit : « Ce n’est pas l’abondance des biens qui fait la richesse, mais la vraie richesse est celle de l’âme ». Sahih Al-Bukhari, Volume 4, Hadith 453

Le prophète Muhammad (Qu’Allah le bénisse et le salue) a dit : « La richesse se compose de différents types de trésors, et (tous) les trésors ont des clés. Heureux est celui à qui Allah a donné la clé du bon trésor et dont Il a privé du mauvais ». Al-Tirmidhi, Hadith 1366

 

Ceci n’est evidemment qu’un échantillon je vous laisse faire vos recherches pour ceux que ça interesse.

La société moderne a cette particularité qu’elle à institué la production et la consommation de biens comme l’activité la plus élevés de l’homme avec pour conséquences la destruction ,en quelques centaines d’années, de l’équilibre climatique et de la biodiversité planétaire.

55343416

Mais aussi l’augmentation de l’inégalité avec 12% de la population mondiale s’appropriant 80% des richesses produitent ou extraitent dans le monde.

image


Les defenseurs de ce systéme retorquent souvent à ces vérités: 


« Mais nous n’allons pas revenir à l’âge de pierre« 

f1xlhy36



Sous-entendant ainsi que toutes remises en cause de cette manière de concevoir le monde et l’activité humaine et une incitation à revenir à l’obscurantisme intellectuel et économique.

Hors force est de constater que les médias et par là les gouvernants nous rabachent sans cesse l’importance de la CROISSANCE,

Mais qu’est ce que la croissance?

2008jsa


Je ne vais pas vous faire un cours d’économie et j’en serais probablement incapable mais j’aimerai porter votre attention sur une chose:

La croissance  est l’augmentation de la production de bien et de service sur une période donnée.(source wiki)

Autrement dit la croissance signifie PLUS de biens et PLUS de services. Donc PLUS de richesses matériels.

Hors ce qu’on ne nous dit pas c’est que l’augmentation de richesse entraine forcément une augmentation de la consommation de matière première d’une part (pollution, déforestation, gaspillage, épuisement des ressources etc…) toujours en expansion donc par rapport aux années ultérieurs, ainsi que bien evidemment une augmentation de notre consommation (il faut bien écouler toutes leurs merdes)

Et c’est d’ailleurs non pas en répondant aux besoins existant qu’on augmente la croissance mais bien en CREEANT de nouveaux besoins et en les rendant INDISPENSABLE AUX CONSOMMATEURS d’ou L’ABRUTISSEMENT/ALIENATION que nous essayerons de traiter ultérieurement.

La conclusion est simple, l’abandon de la croissance à tout prix n’entrenerai nullement la destruction de ce qui est déjà ( notamment pour ce qui touche les connaissance scientifique, médicale etc…)

Mais bien au contraire il se révéle être l’unique moyen pour l’humanité de preserver son environnement et  de SURVIVRE tout simplement

WALKING WITH GOD'S MUSICIAN... |
MOUSTARCHIDINE |
ESPRIT DE VIE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | le vrai talmud
| Les jeunes du diocèse de Sa...
| effexorfr